Le choix de l’alimentation

Le choix de l'alimentation, Au poil dans mes pattes; Comportementaliste éducateur canion sur Rennes et 35

Pâtées, croquettes, rations ménagère, viande crue….

La gamme du rayon alimentaire de nos amis à poils est large, très large. Comment s’y retrouver ? Comment faire le bon choix ?

Tour d’horizon des différents types d’alimentation…

 

L’alimentation humide (pâtées) :

Bien que très apprécié des chiens, ce type d’alimentation au quotidien est à déconseiller. Fort appétant grâce aux additifs, elle est grasse, contient peu de protéines (seulement 7% à 8%) et est constituée essentiellement d’eau (environ 80% de la recette). Votre chiot ou chien doit donc en ingérer une quantité énorme pour subvenir à ses besoins énergétiques.

Pour palier au déficit en protéine, il faudra les associer à des céréales – ou à toute autre source de protéines.

Sa consistance favorise l’apparition du tartre sur les dents, et les fragilise d’autant plus que le chien n’a pas à croquer, mais juste à engloutir sa ration.

Conclusion :
Cette formule est donc onéreuse et peu bénéfique pour l’animal, en terme de besoins nutritionnels comme sur un plan purement pédagogique.

 

L’alimentation traditionnelle (ménagère) :

Parce qu’il est très difficile de doser correctement la ration, je déconseille vivement ce type d’alimentation.

Les besoins de votre compagnon varient selon sa race, son poids, son âge ; mais également de son niveau d’activité et des conditions météorologiques. De plus, ses besoins sont modifiés en cas de grossesse, maladie…

L’obésité, les carences nutritionnelles sont monnaie courante chez les chiens bénéficiant de ce type de gamelles.

L'alimentation du chien et du chiot; Au poil dans mes pattes! Comportementaliste éducateur canin sur Rennes et 35
                       Lutter contre l’obésité

Pour ce fait l’alimentation faite maison ne devrait être distribuée uniquement si le chien est suivi par un vétérinaire nutritionniste, tout au long de sa vie.

Dans tous les cas, des compléments alimentaires (vitamines, calcium…) doivent être prescrits au chien. Là encore, le vétérinaire nutritionniste vous conseillera, de manière exclusive : je l’ai dit et le répète, ce qui vaut pour un chien ne vaut pas forcément pour l’autre !

Qui plus est, votre compagnon risque fort de devenir difficile, et trier – avec le temps – les aliments qui lui plaisent de ce qu’il n’apprécie guère.

Conclusion :
Ce type d’alimentation est très onéreux. Le temps de préparation est long et laborieux (les rations ne se conservent pas plus de deux jours au réfrigérateur), et les besoins du chien rarement respectés. Physiologiquement comme comportementalement, ce type d’alimentation n’est pas désirable.

 

Le BARF, l’alimentation « viande crue » :

C’est-à-dire donner au chien exclusivement des os et de la viande crue.

Pour le BARF, les avantages sont rares, mais pas les inconvénients.

Si nos amis canins sont essentiellement carnivores, ils ne se contentent pas de se nourrir de viandes. L’alimentation BARF nécessite alors une utilisation importante de compléments alimentaires, pour pallier aux excès de minéraux, aux carences en oligo-éléments, acides gras, et vitamines.

L'alimentation du chien et du chiot; Au poil dans mes pattes! Comportementaliste éducateur canin sur Rennes et 35

Gare aux perforations et/ou obstructions de l’estomac, l’usure prématurée des dents, aux intoxications (salmonellose par exemple), à l’obésité

Conclusion :
Délicat, compliqué et extrêmement onéreux. Qui plus est, le plaisir de ronger des os n’est aucunement incompatible (au contraire !!) avec un autre type d’alimentation!

L'alimentation du chien et du chiot; Au poil dans mes pattes! Comportementaliste éducateur canin sur Rennes et 35
Aucune alimentation n’est incompatible avec le plaisir de ronger des os!!

 

 

Les aliments secs (croquettes) :

On discerne deux catégories pour les aliments secs : les aliments « standards » et les « haut de gamme », différence qui influe énormément sur le coût, le volume de la ration, l’appétence, la digestibilité… autant d’éléments non négligeables !

L’alimentation standard, soit les croquettes distribuées en grandes surfaces, est de composition très variable.

Si les taux de protéines (tristement souvent des protéines de synthèses) et matières grasses sont généralement suffisants, ce sont les vitamines qui manquent cruellement.

L'alimentation du chien et du chiot; Au poil dans mes pattes! Comportementaliste éducateur canin sur Rennes et 35
Croquettes « standards », attention à la composition !

L’alimentation haut de gamme, soit celle que vous trouvez chez votre vétérinaire ou magasins spécialisés, est fabriquée avec des matières premières soigneusement sélectionnées (contrairement à l’alimentation standard), et les sous produits d’animaux ne sont constitués que d’abats (pas de cornes, os et sabots !).

Les protéines présentes ne sont pas de synthèses, et aucune farines n’est présente : nous avons à faire à de la vraie viande !

Les formules sont constantes, avec un apport en vitamine très satisfaisant. Plus riche (mais pas plus grasse !), cette alimentation permet de diminuer la quantité de la ration, non négligeable contre l’obésité et les risques de retournements de l’estomac. Les selles sont réduites, et moins odorantes.

Comme la ration journalière est réduite, le coût moyen de la ration est à peine plus élevé que celui des croquettes « standard ».

Des formules chiots, chiens âgés, arthrosiques, obèses, allergiques, à la digestion sensible… existent, et même des versions « bio » !

L'alimentation du chien et du chiot; Au poil dans mes pattes! Comportementaliste éducateur canin sur Rennes et 35
    Des formules adaptés à chaque chien

Conclusion :
Les croquettes, si elles sont soigneusement choisies (alimentation prenium) sont moins onéreuses, adaptés à l’âge et à la morphologie de votre compagnon. Nul besoin de consulter un vétérinaire nutritionniste, des formules diverses existent quel que soit les besoins du chien. Pratiques, les croquettes se conservent très longtemps, sont idéales pour la santé des dents, sont bénéfiques pour la beauté du pelage et réduisent les selles de votre compagnon.

Distribuées dans des gamelles appropriées et grâce à la ration réduite, le repas devient ludique tout en préservant des risques liés à une ingestion trop importante ou trop rapide (voir l’article « Les aventures de Boxon le chiot… le matériel » )

L'alimentation du chien et du chiot; Au poil dans mes pattes! Comportementaliste éducateur canin sur Rennes et 35
                             Gamelle AÏKIOU

 

Voici ! Je ne saurai vous diriger que vers les  intemporelles croquettes – du moment qu’elles sont bien choisies. Avec elles, nul besoin de nutritionniste, nul besoin de compléments alimentaires, elles sont économiques, pratiques et complètes… car, contrairement aux idées reçues, le chien n’a absolument pas besoin de varier son alimentation : c’est en chipotant qu’il devient chipoteur !

Une étude a d’ailleurs démontré que les chiens recevant une alimentation « humaine », même ajouté aux croquettes (restes), sont plus souvent obèses que les chiens n’en recevant aucune. La même étude a démontré que les chiens recevant la même alimentation tout au long de leur vie souffrent moins d’obésité que ceux dont la gamelle varie régulièrement.

Enfin, quelle que soit votre décision, prenez le temps de la réflexion : la ration ménagère peut être très satisfaisante lorsque l’on a le temps et les moyens ! Pensez bien que – comme le chien – son alimentation est un engagement.

Bon appétit !

Le choix de l'alimentation, Au poil dans mes pattes; Comportementaliste éducateur canion sur Rennes et 35