La laisse à enrouleur, avertissement

laisse à enrouleur, Au Poil Dans Mes Pattes, éducateur comportementaliste canin Rennes et départements limitrophes

Ce type de laisse, très prisé par les citadins, a pour slogan génial d’allier liberté et sécurité pour nos chérubins à poils. Trois, six ou même une petite dizaine de mètres, au bout desquels pépère est … livré à lui même.

Plus tout à fait au top de sa gloire, mais encore très courue, cette fameuse laisse, il faut le dire, est un très mauvais choix.

La première raison est qu’elle est dangereuse. En effet, vous remarquerez peut-être, le propriétaire possesseur de ce type de matériel est souvent si serein à l’idée que son chien ai toute la liberté dont il a besoin pour faire ses petites affaires, qu’il en oublie – souvent et songeur – de surveiller Médor !
Sans ton de requiem, il est tout de même vrai – et donc utile de souligner – que quelques uns de ces chiens ne s’en sont pas tirés… Les voitures, première cause de mortalité chez le « chien à enrouleur »… Heureusement, si les accidents sont nombreux, la plupart s’en sortent, bien sur.

Mais n’oubliez pas que vous êtes responsable des dégâts et accidents que votre chien pourrait causer, et si votre compagnon bien aimé ne passe pas sous la voiture, il peut renverser un cycliste (avec la corde, inutile d’être grand et fort pour causer du tort !), faire un « croche corde » à une dame etc…

Qui plus est, la laisse à enrouleur est encombrante, autant qu’elle est fragile. Elle peut rompre, alors que votre chien s’élance, par exemple, vers une congénère ravissante.

la laisse à enrouleur chien gag de Fabien Bachet pour Au Poil Dans Mes Pattes, éducateur canin comportementaliste sur Rennes

Mais toutes ces raisons ne sont pas les plus importantes.
La principale, donc, des raisons pour lesquelles je suis contre l’utilisation exclusive de ce type de laisse, c’est que vous ne décidez de rien. Lorsque vous attachez votre animal au bout, et que vous sortez, l’esprit ailleurs, votre chien décide de tout. Il prend toutes les initiatives, sans même que vous vous en aperceviez.

C’est donc lui qui vous promène, et non l’inverse !

Si la situation peut s’avérer plutôt confortable, elle peu, tout doucement et surtout si votre chien possède un caractère affirmé, vous conduire à un déséquilibre dans le foyer – qui sera, lui, très inconfortable

Il est vous est donc largement conseillé de doser l’utilisation de ce matériel !!

Bonne Utilisation :

-Préférer la laisse à enrouleur en forêt, en parc, bref, dans des lieux définis que VOUS choisissez, avec un début (« va jouer ! ») et une fin (« au pied »)
Ne délaissez pas l’obéissance : il est toujours préférable d’éduquer son chien à marcher correctement au pied, plutôt que de le laisser vaquer où il le souhaite, c’est une question de sécurité
Soyez attentif lors des promenade, vous n’en renforcerez que plus le lien qui vous uni à votre chien !

Bonne promenade !