Mon chien me lèche…

Je lèche, tu lèches, il lèche… certains chiens ont la langue bien baladeuse, bien pendue… Bref, ils lèchent trop, tout le temps, quiconque.
Alors, pourquoi votre chien vous lèches ? Pour un millier de raisons.
Il ne suffit pas de prendre un comportement, de l’isoler du reste pour comprendre ce que nous dit notre chien.
Pour parvenir à vous répondre, un comportementaliste canin vous posera beaucoup de questions, assez pour que vous n’ayez plus du tout l’impression qu’il tente de satisfaire à votre demande !

Afin de pouvoir décrypter correctement un comportement, il nous faut connaître le contexte dans lequel il apparaît, les autres signaux associés comme par exemple la position du corps de votre chien, l’environnement dans lequel il évolue ainsi que toute autre information liés de près ou de loin à votre compagnon.

Par rapport à ce comportement de léchage, nous pourrions presque dire que le chien lèche pour tout… et n’importe quoi.

Cela peut s’apparenter à de l’affection, de l’attachement. Chiot, sa maman lui aura transmis ce comportement dès son arrivée dans le monde ; elle l’aura léché pour le nettoyer, pour stimuler l’expulsion de ses déjections, pour lui montrer son affection.

chiots, Au Poil Dans Mes Pattes! éducateur canin et comportementaliste sur Rennes

Toujours grâce aux précieux apprentissages que lui a prodigué sa mère, votre chien peut également vous lécher pour vous « apaiser ». Il vous montre ainsi qu’il ne souhaite pas que vous vous fâchiez, ou simplement parce-qu’il vous respecte et qu’il désire vous le rappeler – par exemple, lorsqu’il vous sent stressé.

Il peut aussi vous témoigner sa soumission, et donc vous reconnaître et vous respecter comme meneur officiel. A l’inverse, il peut le faire pour souligner que c’est lui, le meneur de la bande, et dans ce cas les léchouilles s’apparentent à une acceptation de  vos signaux d’apaisement face à sa supériorité hiérarchique.

D’ailleurs, ce cas ci est fréquent : le propriétaire pensant à ce comportement de léchage comme une forme d’ « excuse » de la part de son chien, il se met sans le savoir dans la situation du vaincu, après une scène de conflit hiérarchique.

Prenons l’exemple de Bambou :

Bambou et sa famille sont en promenade. Tout heureux d’être en liberté avec ses humains préférés et parce-qu’il a attendu ça toute la journée, Bambou tout excité saute sur Madame, qui tombe par terre. Madame, peu satisfaite de s’être retrouvée sur les fesses, gronde Bambou : il pourrait faire attention ! Bambou s’avance et lèche le visage de sa maîtresse, qui, amusée par autant d’attention et légèrement chatouilleuse, caresse affectueusement ce chien qui sait si bien se faire comprendre, et pardonner.

Dans ce contexte, alors que sa maîtresse pensait bien faire, Bambou n’a fait que confirmer, par ce comportement de léchage mais surtout par l’acceptation de ce comportement, qu’il est en droit de faire ce qu’il a fait, et que Madame est priée de s’en accommoder.

Sorti de la situation, ce léchage au visage aurait très bien pu signifier l’une des trois autre possibilités cité plus haut (attachement, apaisement, soumission), comme il aurait pu signifier que l’odeur de votre déjeuner lui est très appétissant !

Vous l’aurez compris, le comportement de léchage, comme tout autre comportement, a pour vocation d’exprimer plusieurs choses. Là où il faut être vigilant, c’est lorsque le comportement devient excessif. Si c’est le cas, ce n’est pas naturel, mais un signe de déséquilibre.

chien qui tire la langue, Au Poil Dans Mes Pattes! Educateur canin comportementaliste

De la même manière, si votre chien à la fâcheuse tendance de mettre un coup de langue systématique à l’entre jambes de chaque personne qui passe, vous ne devez pas le laisser faire.
Pour nos chiens, le goût est un sens très important –  indispensable même – et se trouve être, comme pour nous, complémentaire de l’odorat. Quand ils rencontrent une nouveauté, ils la sentent, ils la touchent, et ils la goutent.

Extrasensible, leur langue est capable de récolter de nombreuses informations essentielles et passionnantes, et dans le cas de l’entre jambes, elle leur dit qui nous sommes, d’où nous venons, ce que nous avons mangé hier soir, jusqu’à si nous sommes sexuellement disponible ou pas.

Or, si tout cela est très canin, donc très normal, vous ne devez pas pour autant laisser votre chien s’adonner à des comportements qui vous dérangent, surtout s’ils peuvent – et c’est le cas – vite déraper en attitudes réservés aux membres dominants.

Conclusion ?

Eh bien oui, le langage utilisé par nos chiens est complexe, et très différent du notre.
En comprendre l’ensemble est impossible, et une bonne partie, fastidieux.

Si vous pensez important de savoir pourquoi votre compagnon vous lèche aussi souvent, peut-être – je dit bien peut-être – y a t il une raison sous-jacente. Collectez autant d’informations que possible (à quels moments, à quelle fréquence, combien de temps…) et demandez l’aide d’un professionnel ; car au final, seule votre collaboration avec un comportementaliste canin s’avérera fructueuse.

Marine Piat (Au Poil Dans Mes Pattes!) Educateur et comportementaliste canin sur Rennes