Sortir son chiot avant le rappel des vaccins ?

chiot jack russel

L’enfermement sanitaire, cause de troubles comportementaux importants, est tristement fréquent.
Oui, un chien n’est complétement protégé que dans les 3 semaines qui suivent son dernier rappel. Si votre vétérinaire, votre voisin ou un inconnu sur le web, vous ont conseillé de ne pas le sortir d’ici là, rappelez-vous que tous les conseils ne sont pas bon à prendre!

Cette pratique de la précaution excessive est (depuis un certain temps déjà) dénoncée par tout professionnel du chien.

En effet, cette période – qu’on appelle socialisation – est cruciale pour le bon développement de votre chiot, et déterminera son caractère pour toute sa vie. Les expériences, les rencontres, les échanges vécus durant cette phase feront (ou pas) de votre chiot un chien équilibré, bien dans ses pattes. Pour cela elles doivent être nombreuses, variées et positives.

Cette période n’est pas négociable. Elle est prédéfinie, avec un début, et une fin (variant bien sur légèrement selon l’individu), vous ne pouvez donc pas la repousser en vous disant qu’ « un mois plus tard, ce n’est pas grand chose ».

chiot american staff

En résumé, que faire ?

Sortez votre chiot ! Ne faîtes pas l’impasse sur son bien-être et son avenir sous prétexte du risque de la contamination. J’ajoute qu’il faut le laisser se déplacer seul, le conseil largement répandu de le porter est aussi nuisible pour son développement que de ne pas le sortir.

Ne tombez pas dans la paranoïa ! De simples précautions suffisent : évitez les chiens malades ou errants, ne vous approchez pas des canisettes ou autres espaces infestés de déjections, ne le laissez pas renifler/lécher les urines et excréments, interdisez-lui les eaux stagnantes et évitez les lieux de rassemblements d’animaux (parc à chiens, animaleries…)