Le projet ruban jaune (ou comment ne pas tout mélanger)

Voici un vieil article datant de novembre 2013. Le projet ruban jaune n’ayant pas eu les effets escomptés, j’espère malgré tout que le message passe – non pas spécialement pour le projet en lui même, mais pour l’idée que celui ci véhiculais. Bonne lecture!

« Mes félicitations a Eva Oliversson pour le projet ruban jaune qui a eu la simple mais si formidable idée d’un « code couleur » pour laisser respirer les chiens (et leurs maîtres) qui ont « besoin d’espace »

yellow_dog_2
En effet, si cette campagne arrive à être suffisamment diffusée, sortir Nenette au beau milieu de ses chaleurs – combien seront-ils cette fois ?? – deviendra désolant de simplicité!

Mais surtout, outre ces situations exceptionnelles que sont pour la plupart d’entre nous (heureusement) les chaleurs, la maladie ou la convalescence (voir l’article: « La souffrance chez le chien »), le procédé des rubans jaunes devrait rendre la tranquillité à nombres de personnes désespérées de devoir, aussi souvent que le sont les sorties d’un chien, affronter quotidiennement – et avec de moins en moins d’énergie – les autres chiens et leurs humains.

Si la plupart des chiens de France se portent bien, ils sont aussi beaucoup à souffrir de troubles du comportement, de la socialisation, cognitifs…

Pour leurs propriétaires, c’est tous les jours la guerre.

La co-existence avec un animal désorienté, agressif ou paniqué est difficile, éprouvante.

S’ils supportent déjà les réactions atypiques et intensives de leur chien au quotidien, ils doivent également se justifier, cent fois par jour, du comportement de leur compagnon auprès des gens qui les jugent.

Eh oui, tel maître tel chien comme on dit ! …donc si mon chien s’en prend au votre, c’est que je suis agressive ?

La réadaptation comme la rééducation sont parfois (dans certains cas seulement  et surtout sans l’aide d’un professionnel) des processus lents, dans lesquels chaque événement du quotidien est soit une victoire, soit une difficulté supplémentaire.

Si l’apposition de ce ruban ne remplace pas la thérapie comportementale (loin de là !), elle pourrait bien y contribuer largement en permettant à des éléments sensibles de s’engager sur la route du changement en toute sérénité – et ça, ce n’est pas négligeable !! »

yellow_dog_1

Télécharger le PDF THE YELLOW DOG PROJECT en cliquant ici